Phèdre : « Quand mon amour
 serait sans crime,
En serait-il moins sans espoir ? »
Hippolyte et Aricie, acte I, scène 8 {Rameau}
photo : Laurent Lagarde, Ville de Limoges, 2013, La Voix humaine, Opéra Théâtre de Limoges

 

Opera Fuoco

Opera Fuoco

Depuis sa création en 2003 par le chef d’orchestre américain David Stern, la compagnie lyrique Opera Fuoco, composée d’un atelier lyrique de très haut niveau et d’un ensemble orchestral constitué de talentueux musiciens jouant sur instruments d’époque, s’attache à présenter un répertoire allant du milieu du XVIIIème siècle à la musique d’aujourd’hui.

David Stern crée l’Atelier lyrique en 2008, accompagné de son équipe musicale, il se consacre à un travail approfondi avec de jeunes chanteurs professionnels, leur proposant des   master classes avec la collaboration régulière avec de grands professionnels du thème étudié aboutissant à des concerts-­‐rencontres présentés dans des lieux prestigieux tels que le Mona Bismarck American Center (Paris 16ème), le Musée Marmottan-Monet (Paris 16ème), ou la Bibliothèque Paul-Marmottan (Boulogne-Billancourt). Opera Fuoco fait également participer les jeunes artistes de cet atelier lyrique à des productions scéniques d’envergure données dans des   salles emblématiques de l’art lyrique en France ainsi qu’à l’étranger.

Opera Fuoco a collaboré avec des solistes de renom, tels que Karine Deshayes, Vivica Genaux, Ann Hallenberg, Danielle DeNiese, Paul Agnew, Markus Werba, Lisa Larsson ou Guillemette Laurens. L’ensemble a vocation à interpréter aussi bien le grand répertoire que des œuvres relativement méconnues. C’est ainsi qu’Opera Fuoco a enregistré pour le label ZigZag / Outhere l’opéra Zanaïda de Johann Christian Bach, redécouvert depuis peu et récompensé par le Choc Classica ou encore les disques Semele et Jephtha de Haendel ainsi que l’album des Cantates romantiques avec Karine Deshayes sorti en janvier 2014.

Parmi les évènements marquants des dernières saisons, la production scénique de Zanaida de JC Bach a connu un grand succès et a tourné dans plusieurs pays européens. Cosi Fanciulli, création mondiale commandée par Opera Fuoco, a été l’événement majeur de l’année 2014, donnant lieu à de nombreuses représentations au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines et au Théâtre des Champs-Elysées. En janvier 2015, L’Elisir d’Amore de Donizetti est donné au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, un parfait exemple de la force de l’Atelier Lyrique d’Opera Fuoco, donnant de grands rôles à de jeunes chanteurs et continuant d’encourager la carrière d’anciens chanteurs de la troupe en leur permettant de se produire sur des scènes nationales.

Opera Fuoco élargit sa présence internationale depuis quelques années, en Chine tout d’abord, en ayant présenté Giulio Cesare de Handel et Didon & Enée de Purcell en décembre 2014 lors de l’inauguration du Festival de musique baroque de Shanghai et Alcina de Handel lors de la 2ème édition ; mais aussi en Allemagne à l’occasion du Festival Telemann, après un Orpheus remarqué en 2010, le Damon de Telemann, mis en scène par Aron Stielh, co-produit par le Telemann Zentrum et le théâtre de Magdeburga rencontré un grand succès, en mars 2016.


Adresse

12 rue Pierre et Marie Curie
75005 Paris

Téléphone

01 53 11 08 99

Informations générales

  • STATUT JURIDIQUE :

    Association

  • DIRECTION :

    Président : Philippe Billot 
    Directeur général : David Stern 
    Directrice de l'Administration et des Finances : Hélène Gajan 

  • BUDGET :
  • 485 000 €
  • EMPLOIS (TEMPS PLEIN) :
  • 2

Éclairage historique

  • INAUGURATION :
  • 2003