Phèdre : « Quand mon amour
 serait sans crime,
En serait-il moins sans espoir ? »
Hippolyte et Aricie, acte I, scène 8 {Rameau}
photo : Laurent Lagarde, Ville de Limoges, 2013, La Voix humaine, Opéra Théâtre de Limoges

 

Opéra de Saint-Étienne

Opéra de Saint-Étienne

Bénéficiant d'une notoriété nationale et internationale importante, l'Opéra de Saint-Étienne est une maison populaire dont le travail spécifique sur le répertoire romantique français est largement reconnu.

Le Chœur Lyrique et l'Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire placés sous la direction musicale de Laurent Campellone sont les acteurs essentiels d'une programmation qui sait également s'ouvrir aux artistes de tous les horizons.

Institution régionale incontournable sur le plan de la danse, l'Opéra propose également une saison Jeune Public particulièrement remarquable qui en fait un des acteurs majeurs du spectacle vivant pour l'enfance en France.

En lien avec une saison de plus de 160 levers de rideau, l'Opéra développe enfin une politique d'éducation artistique extrêmement riche.


Adresse

Jardin des plantes B.P. 237
42013 Saint-Etienne Cedex 2

Téléphone

04 77 47 83 47 (administration)
04 77 47 83 41 (communication)

Informations générales

  • STATUT JURIDIQUE :

    Régie municipale depuis 1969

  • DIRECTION :

    Directeur général : Eric Blanc de la Naulte
    Responsable administrative et juridique : Fanny Lambert

  • BUDGET :
  • 5 < 10 M€
  • EMPLOIS (TEMPS PLEIN) :
  • 100 < 200
  • MOYENS ARTISTIQUES :

    Orchestre symphonique Saint-Etienne-Loire: 40 musiciens non permanents
    Chœur  lyrique Saint-Etienne-Loire: 60 artistes des chœurs non permanents

  • MOYENS TECHNIQUES :

    Atelier de costumes/habillement: 1 chef couturière, 4 couturières
    Atelier décors: 1 chef constructeur, 1 chef décorateur, 1 chargé d’études, 3 constructeurs, 3 peintres décorateurs

Informations techniques

  • JAUGE :
  • Grand Théâtre Massenet: 1 200 places
  • Théâtre Copeau: 300 places

Éclairage historique

  • INAUGURATION :
  • 1969
  • ARCHITECTE :
  • Jean Perrotet